Club de l'Amitié du Val d'Ouche
Bligny-sur-Ouche.

blason

Haut de
la page

Jeudis du Club

Il s’agit avant tout, d’un moment de détente et de convivialité, où il fait bon de se retrouver pour échanger et pour donner des nouvelles des uns et des autres.

Par la pratique de jeux divers (scrabble, triomino, tarots, rami, etc.), nous entretenons notre mémoire et notre attention, exercices indispensables pour rester en bonne santé et lutter contre certaines maladies neuro-dégénératives…
Pass sanitaire obligatoire et port du masque.
Lieu : salle des fêtes de Bligny

A compter du 9 septembre 2021, reprise du rythme normal, les 2ème et 4ème jeudis de chaque mois, sauf pendant les vacances scolaires. Les horaires :
  • RDV à 14h30 à compter du 1er avril, jusqu’au 31 octobre
  • RDV à 14h00 à compter du 1er novembre au 31 décembre
  • RDV à 14h00 à compter du 1er janvier, jusqu’au 30 mars

Le jeudi du club du 12 mai 2022 est reporté le 19 mai 2022 et celui du 26 mai 2022 est reporté au 2 juin 2022.

Contact avec le Club de l'Amitié du Val d'Ouche
Tel : 03 80 24 76 40 – 07 62 28 45 90

Séances prévues : jeudi 19 mai, jeudi 2 juin, jeudi 9 juin (tournoi de SKYJO), jeudi 23 juin, jeudi 7 juillet (séance de clôture et verre de l'amitié).

Reprise le jeudi 8 septembre (voyage du Club en Ardèche du 6 au 15 septembre), puis jeudi 22 septembre, jeudi 13 octobre.
Ces séances ont lieu de 14h30 à 17h30, à la salle des fêtes, salle couture si possible ou grande salle (sans chauffage) si plus grand nombre.

Séances prévues de 14h à 17h à la salle de couture : jeudi 10 novembre, jeudi 24 novembre, jeudi 8 décembre et jeudi 22 décembre. Les séances ont lieu de 14h00 à 17h00, à la salle de couture.

Télécharger la fiche : Jeudis - neurones et jeux.

Télécharger la fiche: bien vieillir - 10 conseils.

télécharger fiche : Sudoku irrégulier -difficile.

Le saviez-vous ?

Pourquoi dit-on que mettre le pain à l'envers porte malheur ?
Au Moyen Âge, le jour des exécutions publiques, le boulanger réservait un pain pour le bourreau. Il posait ce pain à l'envers pour être sûr de ne pas le vendre à un autre. Tout le monde savait que ce pain était celui du bourreau, et personne n'y touchait.

Pourquoi dit-on "le jeu n'en vaut pas la chandelle" ?
Cette expression signifie que l'enjeu n'en vaut pas la peine. Jusqu'au 18e siècle, le théâtre était éclairé à la chandelle. Il fallait des milliers de chandelles par soirée, ce qui représentait une somme colossale à l'époque. Si les bénéfices rapportés par la représentation n'étaient pas suffisants, ils ne couvraient même pas le prix des chandelles.